Petit-Déjeuner – Présentation des actions d’Evolia93 – le 28 Février 2020 à 9h00

Evolia93 convie les prescripteurs de l’emploi à venir découvrir ses actions autour d’un petit-déjeuner convivial le Vendredi 21 Février 2020 à 9h00 en ses locaux, au 2 rue Louis Nadot à Pantin.

L’objectif de cette rencontre est de présenter et d’échanger sur les actions menées par la plateforme en direction des demandeurs d’emploi dans la filière des services à la personne.

PORTRAIT DE DIRIGEANTS : Sandra FELIX dirigeante de Soleil chez vous

Votre plateforme proposera désormais une nouvelle rubrique intitulée «PORTRAIT DE DIRIGEANTS».

L’objectif est de mettre en lumière les projets de nos adhérents en leur donnant directement la parole via une courte interview. Afin de présenter leur structure, parler de  leur parcours en tant que  dirigeant, de leurs projets et de leur vision du secteur.

Cette semaine, nous vous présentons le portrait de Madame FELIX dirigeante de Soleil chez vous, association d’aide à domicile basée à Noisy-le-sec. 

 

Mme. FELIXComment vous est venu l’idée de créer votre propre association dans le secteur des SAP ?

  J’ai grandi en Martinique et déjà adolescente, de ma propre initiative, je me rendais régulièrement chez ma voisine âgée. N’ayant aucun aidant familial proche et en mon sens trop souvent seule, ensemble, nous échangions sur sa vie personnelle, son quotidien, et faisions également des activités. J’appréciais ces échanges. C’est de cette expérience que m’est venue l’envie de travailler dans le secteur de l’aide à domicile.

  En effet, après avoir fini mes études de gestion, j’ai commencé par travailler en établissement médico-social. Mais c’est après une expérience en tant que formatrice dans une structure d’aide à domicile, que mes     échanges réguliers avec les futures intervenantes ont fait écho à mon expérience passée. C’est alors que j’ai su que je voulais travailler dans l’aide à domicile et créer ma propre structure.

 

Pouvez-vous nous présenter votre structure ?

Intéressée par mon projet de création d’un service d’aide à domicile, avec une amie, on créa en 2005 l’association Soleil chez vous.  J’ai fait le choix à l’époque de faire les démarches pour obtenir l’autorisation. Cela fut compliqué, car nous devions obligatoirement passer devant le Comité Régional de l’Organisation sociale et médico-sociale où nous avons présenté notre projet devant une commission composée de 14 membres. Malgré les difficultés, ce fut une bonne expérience et nous sommes fières d’avoir obtenu notre autorisation de cette manière à l’époque.

Aujourd’hui, nous sommes toujours une structure autorisée par le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis. Dans ce cadre, nous intervenons quotidiennement auprès de personnes dépendantes et nous proposons tous les services « classiques » de l’aide à domicile. Nous sommes basés sur la commune de Noisy-le-Sec et nous avons fait le choix de sectoriser nos interventions. En effet, de notre point de vue, la sectorisation est un élément important de Qualité de Vie au Travail de nos intervenant(e)s.

Quelles sont les valeurs professionnelles auxquelles vous êtes attachée en tant que dirigeante de SAAD ?

Quand je pense aux valeurs, le premier mot qui me vient à l’esprit est le bien-être. Aussi bien pour mes salarié(e)s, que pour mes usagers. Chez Soleil chez vous, nous accordons beaucoup d’importance au triptyque : intervenant(e)s, encadrant(e)s et usagers. Nous avons la conviction que c’est au travers de l’écoute, du soutien, du relationnel ou encore de la cohésion d’équipe que nous pouvons apporter une qualité de vie au travail pour nos salariés, mais aussi une qualité de service pour nos usagers. Car bien sûr, notre objectif en tant que structure d’aide à domicile est d’apporter un service de qualité à nos usagers et ce, tout au long de l’année.

Être intervenant(e)s à domicile n’est pas un métier facile, on leur demande beaucoup que ce soit en terme de compétences, de professionnalisme, d’investissement, ou encore de relationnel. Elles sont souvent confrontées à des situations compliquées, c’est pourquoi nous devons être à leur écoute, être dans l’échange avec elles au quotidien.

Quels sont vos projets et objectifs pour les années à venir ?

Pour l’année 2020, nous venons de lancer un projet intitulé « Espace Multi-Services ». Ce projet est né d’un constat simple : les personnes dépendantes expriment régulièrement le fait qu’elles se sentent seules, isolées et qu’elles éprouvent l’envie de rencontrer de nouvelles personnes. De plus, en tant que professionnels nous avons à cœur de préserver l’autonomie des personnes, pas seulement sur le plan physique, mais également au travers de rencontres pour rompre l’isolement.

C’est de cette idée qu’est né notre Espace Multi-Service, c’est un lieu au sein duquel nous proposons des ateliers collectifs variés qui sont centrés sur le bien-être, mais ayant pour objectif de stimuler les personnes sur plan moteur, psychologique et social.

J’ai ensuite naturellement ouvert ces ateliers à mes salariés. Puis, je me suis dit pourquoi ne pas les ouvrir aux salariés d’autres entreprises, car nous sommes situés dans une zone industrielle.

C’est ainsi que notre Espace Multi-Service est devenu un lieu de rencontre, de partage et d’échanges ouvert à tous !

Pour conclure cet entretien, comment voyez-vous l’avenir du secteur ?

Nous sommes dans un secteur en pleine évolution et qui a un bel avenir devant lui. Toutefois, notre secteur a besoin de multiplier les nouvelles idées et les projets innovants qui visent à valoriser le secteur du domicile et notamment valoriser le travail de nos intervenant(e)s.

En effet, j’aimerais retirer la représentation erronée qu’une auxiliaire de vie est une femme de ménage, car ce sont des métiers très différents. Nous devons changer les mœurs, les mentalités et démontrant au quotidien le professionnalisme et l’expertise dont font preuve les intervenant(e)s au domicile. C’est en changeant cette image que nous pourrons améliorer l’attractivité de notre secteur.

Pour conclure, je dirais que ma vision est que l’aide à domicile ne doit pas être juste une prestation où l’on vient chez les personnes simplement pour effectuer les tâches de bases et ensuite repartir. Nous devons proposer des solutions alternatives et innovantes telles que nous l’avons fait avec notre Espace Multi-Service. Notre objectif doit être que nos bénéficiaires puissent avoir le choix de rester à leur domicile dans les meilleures conditions et en meilleure santé possible. Rester au domicile doit avant tout être un plaisir !

FORMATION : « L’analyse et la maîtrise des coûts d’une heure de prestation et les indicateurs de gestion »

Ce mercredi 29 janvier 2020 s’est conclue la formation de deux jours sur « L’analyse et la maîtrise des coûts d’une heure de prestation et les indicateurs de gestion » avec un groupe de dirigeants de services d’aide à domicile.

La bonne connaissance du coût de revient des interventions constitue un travail important, délicat et technique pour la direction d’une structure de service à la personne.

Anticiper et contrôler les composantes des coûts ne s’improvise pas, notamment dans un secteur où le modèle économique est particulièrement complexe.

Merci à Frédéric MARTINEAU du cabinet Alterethic pour la qualité de sa prestation.

                                                                            Photo 1